Résumé de thèse Sylvain Le Pape

Rôle de la réponse au mauvais repliement protéique dans l’endothélium artériel au cours de l’hypoxie-réoxygénation

Projet UPR : Le réticulum endoplasmique tient une place centrale dans les cellules aussi bien pour le stockage du calcium intracellulaire que la synthèse et la maturation des protéines membranaires ou sécrétées (un tiers des protéines de la cellule y sont maturées). Cette dernière fonction nécessite un programme d’urgence qui s’active lorsqu’une accumulation de protéines mal repliées est détectée ; cette réponse est appelée Unfolded Protein Response (UPR) ou réponse au mauvais repliement protéique. Elle est composée de trois voies de signalisation : IRE1α-XBP1, PERK-eIF2α-ATF4 et ATF6.

FigureUPR_sylvain

Synthèse des voies impliquées dans l’UPR (Source : PMID: 24945730)

Elles sont impliquées dans la survie cellulaire, les processus redox, le métabolisme des acides aminés mais également dans le contrôle de la synthèse protéique et la production des protéines permettant soit de dégrader (protéines de l’ERAD, EndoplasmicReticulum-Associated Degradation) soit d’améliorer le repliement (protéines chaperonnes) des protéines mal repliées. Si la protéostase n’est pas rétablie, les cellules déclenchent alors leur mort.

L’objet du projet UPR et ischémie-reperfusion est d’étudier l’implication et le rôle de chacune des voies composant l’UPR dans la génération et la réparation des lésions liées à l’ischémie-reperfusion.

Recherche

Menu principal

Haut de page