Résumé M2R Mbow Adji Astou

Modélisation in vitro du développement des lymphocytes T CD8 innés : rôle du facteur de transcription Eomesodermin.

La leucémie myéloïde chronique (ou LMC) est une hémopathie maligne caractérisée par la génération d’une protéine tyrosine kinase à activité dérégulée. Le traitement de la LMC a été révolutionné par le développement d’inhibiteurs de TK et la prochaine révolution attendue par les patients est la possibilité d’arrêter définitivement leur traitement après une rémission durable. Nous postulons que cette révolution est possible en prenant en compte la place du système immunitaire inné dans la LMC, dont les lymphocytes T innés (iNKT, T-γδ, T CD8 non conventionnels). Notre travail se concentre sur les cellules iNKT et une nouvelle population T CD8 I-M (pour innée-mémoire), laquelle est défaillante chez les patients. Or chez les patients traités par les ITK et en rémission, cette population est restaurée sur le plan numérique et fonctionnel, suggérant des propriétés de contrôle, voire anti-leucémique de la population T CD8 I-M. Notre projet de recherche est donc centré sur l’étude des caractéristiques fonctionnelles de cette nouvelle population T CD8 I-M dans la LMC.

Dans le modèle murin, le facteur de transcription Eomes est une signature fonctionnelle des cellules T CD8 I-M. Nous présumons que chez l’homme, l’expression d’Eomes est un facteur clé dans l’apparition de la population T CD8 I-M ainsi que dans son maintien. L’activation ou l’inhibition d’Eomes in vitro permettrait de répondre à ces questions. Pour cela, nous avons choisi d’employer le système CRIPSRi/a.

Le stage de Master 2 proposé consistera à finaliser les clonages des ARNs guides dans des plasmides d’expression et de valider leur efficacité sur lignée cellulaire pour la stratégie d’inhibition d’Eomes. Pour la stratégie d’activation de l’expression d’Eomes, des particules lentivirales sont déjà disponibles et seront transduites dans des lymphocytes T CD8 naïfs préalablement isolés par tri magnétique négatif. Après transduction, les populations lymphocytaires seront suivies par cytométrie en flux pour étudier les marqueurs des cellules T CD8 innées et leur potentiel cytotoxique.

Recherche

Menu principal

Haut de page