Résumé M2R Michot Nicolas 2017

Thérapie cellulaire à partir d’ECFC en transplantation hépatique

La transplantation hépatique est le traitement de choix des hépatopathies chroniques dépassées et des carcinomes hépatocellulaires. La France est confrontée à une pénurie de greffon imposant un nombre important de patients sortis de liste pour décès ou pathologie dépassée. Il y a donc de plus en plus recours à des greffons hépatiques à « critères étendus » qui tolèrent moins les lésions d’ischémie-reperfusion et provoquent une morbidité postopératoire plus importante. Il est nécessaire d’améliorer la régénération et la reprise de fonction des greffons hépatiques marginaux. L’utilisation d’une thérapie cellulaire à base de progéniteurs endothéliaux (ECFCs) est une des possibilités. L’objectif est de développer les ECFCs et d’évaluer leur efficacité sur les lésions d’ischémie reperfusion au cours d’une transplantation hépatique sur un modèle porcin. L’étude se déroulera avec une phase in vitro de développement des ECFCs. Puis une phase in vivo de transplantation hépatique chez le porc afin d’évaluer l’impact des ECFCs sur les greffons. Les résultats attendus sont la diminution de la morbidité de la transplantation hépatique en diminuant les lésions d’ischémie reperfusion. L’extrapolation de ces résultats à l’échelle humaine permettra de diminuer les patients sortis de liste d’attente de transplantation hépatique et la pénurie de greffon.

Recherche

Menu principal

Haut de page