• Ingénieur hospitalier

A savoir

Après l’obtention de son doctorat en Biologie, Biochimie cellulaire et moléculaire à l’université de Bourgogne à Dijon en 2012, Jacques Kaminski effectue un premier post-doctorat au sein de l’équipe INSERM U1082 sur le projet Hémarina. L’une des parties de ce projet sera d’étudier les effets de l’hémoglobine du ver marin « Arenicola marina » sur le stress oxydant. Il travaille aujourd’hui sur un projet européen COPE comme ingénieur de recherche.

Consultez mon profil Linkedin :